Category Archives: Autres types d’alarmes

Détecteur de fumée

Tout savoir sur l’équipement en détecteurs de fumée

Détecteur de fuméeLes détecteurs de fumée sont des dispositifs de prévention contre les risques d’incendie et permettent de sauver de nombreuses vies chaque année. En effet, ces appareils permettent notamment de détecter un gaz qui se propage de manière insidieuse dans les maisons et est mortel : le monoxyde de carbone. Les détecteurs vous avertissent donc des fumées qui ne ont pas décelables dans l’air et évitent donc les risques de mort par asphyxie, pendant le sommeil par exemple.

La réglementation prévoit par ailleurs une obligation d’équipements pour tous les logements en détecteurs de fumée d’ici 2015. Aussi, différents types d’appareils sont disponibles sur le marché et s’adaptent au mieux à vos besoins et à la configuration de votre espace.

 

L’obligation légale d’installer un détecteur de fumée chez soi…

Comme le prévoit la loi de Messieurs Morange et Meslot, datant du 13 octobre 2005, chaque foyer français devra être équipé d’un détecteur avertisseur autonome de fumées dans son habitation.
C’est une succession d’incendies meurtriers qui a poussé le gouvernement à prendre des mesures pour limiter le nombre d’incendies mortels, notamment en partie causés par la non détection des fumées toxiques et asphyxiantes.

Le détecteur de fumée permet en outre la détection rapide des fumées et une capacité d’action rapide pour faire face à un éventuel départ d’incendie. Il est donc indispensable pour la sécurité de tous et la mise en œuvre rapide de mesures en cas d’incendie.

Par ailleurs, notez que l’installation d’un détecteur de fumée est relativement aisée grâce au manuel d’utilisation qui est fourni avec l’appareil. Il s’agit d’un appareil discret qui ne tient pas beaucoup de place et s’intègre facilement dan votre intérieur. En le fixant au plafond, dans le couloir ou bien les chambres à coucher, il saura se faire oublier dans la vie de tous les jours mais saura aussi se faire entendre en cas d’urgence !

Sachez également que le détecteur ne doit absolument pas être placé dans la cuisine en raison des fumées émises par la préparation de vos repas qui fausseraient le déclenchement de votre détecteur.

Un détecteur de fumée ne nécessite pas de câblage ni branchement au réseau, il suffit de le fixer sur son support et de le mettre en route pour une utilisation sans faille !

Son coût varie entre 10 et 50 euros selon le type de modèles que vous privilégiez…un prix bien dérisoire lorsque l’on sait qu’une personne équipée d’un détecteur de fumée a 50% de chances supplémentaires de survie en cas d’incendie par rapport à une personne non équipée.

Les différents types de détecteurs de fumée

Il existe plusieurs type de détecteurs de fumée qui ont chacun des spécificités différentes concernant leur réactivité face à un éventuel départ d’incendie.

Ainsi, le détecteur de fumée optique sont parfaitement adaptés aux incendies dont la progression est relativement lente. C’est une chambre de détection présente dans l’appareil qui permet le déclenchement de l’alarme sonore en cas de fumées. Son autonomie de 1 à 5 ans est prévue grâce à une pile au lithium et offre de très bons résultats même en cas de court-circuit.

Le détecteur de fumée optique est donc le système le plus adapté aux incendies de type domestiques mais ne convient toutefois pas pour des pièces telles que le garage ou la salle de bains.
Des détecteurs de fumée pour les personnes sourdes et malentendantes sont aussi prévus et fonctionnent sur le principe de vibrations et de flash stroboscopiques.

Le détecteur de fumée ionique fonctionne par le biais d’une très faible source radioactive qui permet de détecter la présence de fumées mais son utilisation est interdite en France en raison de son danger potentiel pour la santé.
De même, le détecteur de fumées de type linéaire se charge d’absorber la lumière qui est fléchie par un catadioptre qui mesure l’intensité du signal lumineux. La présence de fumée est détectable par la baisse du signal lumineux.
Les détecteurs de fumée à relais radio sont particulièrement utiles dans les habitations à étages où l’information est transmise à tous les détecteurs de la maison en cas de déclenchement d’une alarme de l’un des appareils.

 

Enfin, quelque soit le type de détecteur que vous choisissez, les risques de mortalité dans un incendie sont considérablement diminués avec ce dispositif qui vous prévient de la présence sournoise de fumées indétectables par l’être humain.

Alarme de piscine

alarme piscineLa sécurité dans une piscine est un point à prendre au sérieux pour éviter tout risque de noyade, surtout pour les petits. C´est pourquoi la loi impose une réglementation stricte consistant à équiper toute piscine enterrée ou semi-enterrée d´un système d´alarme homologué, si non le propriétaire risque une sanction pénale et une amende de 45000 euros.

Types d´alarmes normalisées par la loi

L´alarme immergée

Elle permet de détecter les mouvements anormaux dans l´eau, notamment les chutes, grâce à une sonde immergée qui analyse les ondes dans l´eau.

Ce système est très résistant mais sa réponse est un peu tardive, car il émet l´alerte sonore 10s environ après l’immersion. Si la piscine fait plus de 50 m² de superficie, il faudra l´équiper de deux alarmes sonores.

L´alarme périphérique

Il s´agit d´un système d´infrarouge relié à quatre bornes, se situant chacune d´un coté du bassin et le délimitant.
Ces bornes sont reliées à un boitier de contrôle par un câble, et l´alarme se déclenche si quelqu´un entre dans la zone délimitée.
Ce type d´alarme est très rapide et est équipé en général d´une batterie en cas de coupure de courant, il est aussi plus coûteux que le premier.

Les deux alarmes peuvent être mises en marche avec une clé, un clavier ou une télécommande et sont munies d´un code de sécurité.

Il existe aussi une alarme vocale, pouvant être associée aux autres dispositifs afin de maximiser la sécurité. Il s´agit d´une alarme parlante qui détecte les mouvements et émet une alerte vocale si quelqu’un s’approche des bords de la piscine.

Réglementation sur les alarmes de piscines

Pour tout propriétaire d´une piscine à usage collectif ou individuel, la loi impose la mise en place d´un dispositif de sécurité normalisé NF P90-307. Les alarmes périphériques et immergées en font partie. Ceci permet de mettre le propriétaire en conformité avec la loi et d´éviter les accidents de noyade.

Toute alarme réglementaire doit répondre à certains critères :

  • Ne pas être déplaçable.
  • Pouvoir détecter la chute d´un poids de 6kg.
  • Etre réactivée automatiquement et inaccessible aux enfants.
  • Avoir une signalisation lors de la fin de batterie ou d´une quelconque défaillance.
  • Avoir une puissance sonore forte et pouvoir fonctionner 24h/24 quelque soit les conditions climatiques.

Le bracelet et le collier pour une sécurité optimale des enfants

On fait porter un bracelet ou un collier verrouillés à l´enfant. Et s´il tombe dans l´eau, un signal est transmis à une centrale d´alarme et l´alerte sonore est activée. La centrale relais peut être installée à la maison et surveiller plusieurs bracelets ou colliers à la fois. Ce type d´alarme est utile dans d´autres circonstances comme au bord d´un lac ou à la plage et se déclenche non seulement en cas de noyade mais également lorsque l´enfant s´éloigne de plus de 30m des parents.